Spectacle organisé en collaboration avec l’association

ECOUTE VOIR



 


La traduction de ce spectacle est financée grâce au soutien de:






 
../../../../Articles_de_presse/Entrees/2016/3/3_BLEU_POUR_LES_ORANGES,_ROSE_POUR_LES_ELEPHANTS.html
 

QUELQUES INFOS sur l’interprétation de ce spectacle

Ce spectacle étant une pure création sans document écrit préalable, les interprètes n’avaient aucune « matière écrite » en amont du spectacle pour leur préparation. Elles ont vu travailler les comédiens avec leur metteure-en-scène dans la phase du projet qui était encore dans la recherche et l’expérimentation. Elles se sont imprégnées des improvisations des comédiens, des commentaires de la metteur-en-scène et des dessins des enfants. Car ce spectacle s’inspire de mots d’enfants et d’illustrations d’élèves récoltés par les artistes avant la conception du spectacle.


Ensuite, les interprètes ont « suivi » l’évolution du spectacle: à distance par les textes variés et nombreux qui leur étaient envoyés (avec les régulières modifications); in vivo en participant aux répétions lorsque le spectacle commençait à prendre forme. Les niveaux de compréhension de ce spectacle étant multiples, la simple traduction du sens premier ne suffisait pas. Il était indispensable de comprendre et de sentir d’où les mots, phrases, émotions venaient et pourquoi cela avait lieu à tel moment et non à tel autre.


Certains scènes demeuraient improvisées et les interprètes ne pouvaient pas préparer ces passages parfois très drôles. Lors du partage de certaines répliques entre les deux interprètes, une part demeurait flexible car elles ne savaient pas « qui allait dire quoi quand »: il fallait donc alterner de façon systématique entre l’interprète A et l’interprète B, indépendamment de qui était le comédien… et lorsque les voix s’enchevêtraient (cela sciemment voulu dans la mise-en-scène et consciemment élaboré par les comédiens), là encore, se partager les répliques fut inhabituel, car les oreilles de chaque interprète devait être rivées sur certains personnages… tout en entendant d’autres en même temps !


L’accueil que toute l’équipe a accordé aux interprètes fut à la fois très professionnel et chaleureusement humain, allant jusqu’à l’inclusion de mots en langue des signes par un comédien lors d’une scène où les interprètes ne pouvaient pas être éclairées.


Un merveilleux spectacle à traduire où l’émotion, la tendresse, l’humour et le questionnement des comédiens et de la metteur-en-scène ont traversé les interprètes à chacune des 5 représentations avec force, toujours avec la même intensité et le même effet de surprise, tant la fraicheur et l’authenticité étaient présentes.